MJC à l’An Vert : Quelle mobilisation pour le réseau ?

Typologie d’action

Développement durable

Cette année, un comité de pilotage constitué de professionnel-le-s et de bénévoles concocte un événement régional autour de la Transition écologique et solidaire. Le but de cette rencontre est de définir collectivement nos volontés et nos engagements au niveau régional pour que la Transition Écologique et Solidaire devienne opérationnelle, réelle et concrète au local.

Il s’agit de mener collectivement une réflexion sur le rôle et le positionnement du réseau au regard des enjeux de développement durable et d’écocitoyenneté solidaire, puis de bâtir un plan d’actions pour agir différemment.

L’événement MJC à l’An Vert aura lieu en octobre 2021.

Image

Ce webinaire a été l’occasion de présenter les contours de l’événement et d’échanger sur la stratégie de mobilisation des acteurs en interne. En effet, les enjeux de transition et de développement durable nécessitent d’être portés collectivement et d’être engagés à différentes échelles pour réussir à faire grandir la démarche.

Pour préparer cette rencontre, les organisateurs proposent de constituer un groupe d’électrons vert. Autrement dit, des personnes ressources à l’échelle de leurs territoires pour mobiliser un collectif d’acteurs, en interne et en externe au réseau des MJC, et les aider à engager une démarche d’amélioration continue dans l’écocitoyenneté.

Un électron vert est un représentant de plusieurs MJC autour d’un territoire donné, un démultiplicateur chargé de faire rayonner la démarche de mobilisation.

 

Une vingtaine de professionnel-le-s et bénévoles du réseau ont participé à ce webinaire pour s’approprier et comprendre la démarche, mais aussi pour partager avec le groupe les initiatives déjà entamés et réussies dans leurs MJC.

Image

Tout cela prouve que la sensibilité à la question de la transition et aux problématiques urgentes du changement climatique ne demeure plus dans l’ombre, mais bien au contraire que c’est un sujet de plus en plus revendiqué par les Maisons des Jeunes et de la Culture en Occitanie.

 

 

 

 

An vert