Les MJC sont en transition

Typologie d’action

Développement durable

 

 

C’est officiel, le cheminement des MJC dans la Transition écologique et solidaire est lancé ! Elle représente pour certains un travail qui se déploie à toutes les échelles de la vie. Pour d’autres, il s’agit de la volonté d’un engagement individuel œuvrant pour un collectif tout en acceptant d’interroger ses façons d’interagir avec l’altérité. Quelle que soit l’approche que chacun peut avoir concernant la transition écologique et solidaire, les MJC assoient l’irrévocable nécessité d’impliquer tout un chacun dans ce processus d’amélioration continue que représente le défi du développement durable.

On

Image

Dans la MJC de Toulouse Empalot, les projets de développement durable sont portés principalement par des volontaires en Service Civique qui se forment aux enjeux et occupent une fonction d’ambassadeurs. Emeline, l'animatrice-coordinatrice de la MJC, nous témoigne de « leur fraîcheur » à l’heure de porter un message de revendication pour réussir à « bouger les lignes au sein de la structure ». C’est à cette jeunesse que la MJC confie des responsabilités ; des responsabilités que trop souvent la société refuse de leur octroyer.

On

Image

Adrien, stagiaire en animation dans la même MJC, insiste à son tour sur les leviers d’engagement. Pour le jeune diplômé, il s’agit d’une volonté personnelle de comprendre la réalité quotidienne qui nous entoure. D’après lui, l’information et l’éveil aux problématiques actuelles sont des préalables indispensables à l’action. Néanmoins, pour Guillaume, le directeur de MJC de Luc-la-Primaube, l’engagement ne peut naître que via l’acceptation collective.

Il y a des acteurs MJC qui sont de véritables moteurs de changement. Ils font évoluer des actions éparses vers des projets politiques et stratégiques plus harmonieux et structurés. Ce sont les fameux électrons verts engagés au sein du réseau Occitanie.

On

Image

La MJC de Lagarrigue compte parmi ses professionnels non pas un mais deux électrons verts : Pascal, le directeur et Julie, l’animatrice. Ils forment un duo dynamique qui regorge d’idées. Ils ont même animé un temps théâtral pendant la plénière de notre événement « Les MJC à l’An Vert » en octobre 2021 à Aspet. Dans leur MJC, leur participation au rassemblement a facilité l’inclusion du sujet de la Transition dans l’écriture et la construction d’un nouveau projet associatif.

On

Image

A ce jour, ils ont organisé une semaine entière d’événements, d’ateliers, de débats, de forums, de pièces de théâtre, de spectacles, d’une gratiferia,… sous le nom de « Festival à l’An Vert » ! A l’occasion de ce festival, ils ont rédigé des chartes d’engagement à destination de différents types d’acteurs.

Par ailleurs, pour donner suite au rassemblement d’avril qui s’est déroulé à la MJC de Puylaurens, le copil d’électrons verts va livrer, avant les vacances d’été, un « Kit d’essaimage ». Celui-ci comprend un ensemble d’outils, de ressources et des compléments d’information pour que chaque électron vert réussisse à provoquer des vraies et durables réactions chimiques !

A suivre !